BLOGSuivez l'activité de GEIQ BTP 42

< RETOUR AU BLOG

Comment sécuriser les recrutements et valider les compétences des candidats ?

Article publié le 13/06/2022

À l’heure où le recrutement et la fidélisation des collaborateurs sont des questions centrales dans la stratégie d’entreprise, en particulier dans le BTP, sécuriser ces recrutements devient un enjeu majeur.

Pour cela, pas de recette miracle, mais plusieurs leviers, dont le principal est une bonne connaissance des besoins et attentes de chacun, que ce soit du côté du candidat ou de celui de l’employeur. En effet, réussir un recrutement mais surtout le pérenniser nécessite une relation gagnant-gagnant.

Mais comment trouver le bon candidat ? Faut-il miser davantage sur son savoir-faire ou son savoir-être ? Nombre d’employeurs aujourd’hui, en particulier sur des métiers en tension, optent pour un recrutement sur le savoir-être, même si le candidat n’est pas ou peu qualifié, quitte à le former en interne.

« nombre d'employeurs misent davantage sur le savoir-être que sur le savoir faire lors de leurs recrutements »

Sécuriser savoir-faire et savoir-être pour réussir le recrutement

GEIQ BTP 42, groupement d'employeurs du secteur BTP, propose une solution complète et efficace pour préparer à l’embauche des candidats en recherche d’emploi grâce à différents outils.

Le stage de préqualification, pour sécuriser vos futurs recrutements

Les stages de préqualification constituent une des réponses proposées. Pensés comme des "sas" de mise à niveau, ils sont un préalable au contrat en alternance pour certains candidats.
Ce dispositif, imaginé par le groupement d’employeurs en partenariat avec l’AFPA, a pour but de valider le savoir-être, d’apporter les bases métiers et les premiers gestes professionnels en amont du contrat en alternance. D'une période totale de 10 à 11 semaines, le stage comporte 8 à 9 semaines de partie théorique et technique, et 2 semaines d'immersion en entreprise.
La partie préparatoire est réalisée à l’AFPA où les stagiaires sont encadrés par Luigi SPAGNUOLO et Raphaël VINSON, afin d'acquérir à la fois les premiers gestes professionnels de leur futur métier, mais aussi et si nécessaire de travailler le français langue étrangère (FLE) appliqué au milieu professionnel. L’objectif de cette pré qualification est également de valider le savoir-être des candidats, notamment autour de la vie en communauté, du travail d’équipe, du respect des codes, des consignes, de la sécurité, etc.

Une pédagogie par le "faire", appliquée à l’entreprise

« Les stagiaires sont débutants pour la majorité. Certains ont une première expérience dans le BTP dans leur pays d’origine, mais ont besoin d’améliorer leur français et d'acquérir les repères des pratiques en France. Le stage est une première étape de découverte du métier qu’ils ont identifié. Les stagiaires ont donc des enseignements communs et spécifiques en fonction de leur profil et du métier qu’ils envisagent. Ils travaillent toujours en binôme dans les exécutions pratiques : pose de fenêtre, de parquet flottant, prise de cotes, montage de mur, etc. Nous travaillons sur le principe de la pédagogie par le faire, avec 3 étapes : l’explication, la mise en pratique et la solution pour améliorer le rendu. »

Luigi SPAGNUOLO - formateur AFPA

Cette approche du stage de préqualification a pour objectif de répondre de manière efficace aux besoins des entreprises : l’enseignement FLE permet d’acquérir un vocabulaire spécifique du métier ciblé, les mises en pratique sont orientées en fonction de l’activité spécifique de l’entreprise dans laquelle le candidat sera intégré pour le stage d’immersion. 

Et si ce stage est une manière de valider le savoir-faire et le savoir-être des candidats, c’est souvent déjà l’occasion d'engager le premier contact entre l'entreprise et le futur collaborateur. 

L’immersion en effet est réalisée dans une entreprise qui, potentiellement, accueillera également le candidat lorsqu’il sera dans une seconde phase de formation et de qualification en alternance. Ainsi il sera ensuite mis à disposition de l’entreprise d’accueil par le GEIQ.

Un parcours d’insertion débuté par le stage de préqualification

Ousmane a suivi le stage de préqualification, il suit depuis une formation en alternance en tant que maçon coffreur à l’AFPA par l’intermédiaire de GEIQ BTP 42, dans l'objectif d'être embauché en CDI par son entreprise d’accueil. Un bel exemple d’un parcours vers l’emploi réussi !

Des stages multi-métiers en continu pour répondre aux besoins des entreprises du BTP

Si les stages de préqualification ont été lancés par GEIQ BTP 42 il y a 3 ans, ils étaient jusqu’alors organisés par corps de métier et sur des périodes fixes. 

Depuis fin avril, et après une première expérimentation fin 2021, ces stages sont multi-métiers. La promotion de ce printemps 2022, rassemble 9 candidats. Ils ont, au préalable, identifié leur métier-cible grâce aux conseils du GEIQ. Parmi eux, on compte des menuisiers, des maçons, un électricien et un couvreur zingueur. Cette nouvelle formule permet plus d’agilité, de flexibilité et évite d’attendre d’avoir suffisamment de candidats dans un même métier pour lancer un stage. Par ailleurs, ces sessions sont dorénavant organisées pour permettre une entrée / sortie des publics tout au long de l’année. 

Stage de pré qualification AFPA Geiq BTP 42

Un stage encadré par un financement public

Sur le plan administratif, ces stages de préqualification sont portés par une convention et un financement public ; parmi eux Pôle Emploi avec la POE - Préparation Opérationnelle à l'Emploi, la Région Auvergne-Rhône-Alpes à travers le dispositif CARED - Contrat d’Aide et de Retour à l’Emploi Durable, ou encore par Constructys, l’OPCO du BTP. Les candidats ont alors le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

A lire aussi : Recrutement dans le BTP : une pré-qualification pour accéder à un emploi durable grâce au CARED

Cette nouvelle formule permet de s’adapter au mieux aux besoins en recrutement des entreprises, en fonction notamment de la saisonnalité de leur activité, et d’être ainsi plus réactif.

La mise en place de tels dispositifs atteste de la capacité de GEIQ BTP 42 d'être un véritable outil d'entreprise qui pilote avec réactivité, et en toute connaissance des métiers et des besoins, les questions de recrutement et de qualification des candidats. Et ce, avec l'objectif permanent d'une relation gagnant-gagnant.

Recrutement ou clauses d’insertion,
le GEIQ BTP 42 est à votre SERVICE !

Besoin de renseignements complémentaires ?
Un poste à pourvoir ? Parlons en !

04 77 46 46 17